Identification

Magnitude de haine sur l’échelle arabo-musulmane, par Amin Zaoui

Ecrit par Amin Zaoui le 02.02.16 dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

Magnitude de haine sur l’échelle arabo-musulmane, par Amin Zaoui

 

 

Dans la société arabo-musulmane, existe bel et bien une culture de la haine transmissible de génération en génération, d’un pays musulman à un autre. Abondamment, cette haine se manifeste dans le discours politique, culturel, littéraire, idéologique, religieux, artistique et médiatique. Une haine structurée et graduée. Une haine qui prend son élan selon le thème traité. Et il y a des sujets récurrents et préférés dans la société arabo-musulmane pour le bon élevage et la bonne conservation de cette culture haineuse et venimeuse. Dans ce texte, j’essaie d’établir une première liste des sujets où la haine musulmane est hautement célébrée, dans le conscient comme dans l’inconscient, dans la culture savante comme dans la non-savante.

1) La femme, par excellence, est le sujet, l’être, qui est frappé par la haine dans la plus haute magnitude sur l’échelle arabo-musulmane. Haine de toutes les couleurs. De tous les coins. Dans toute notre histoire. Dans tous les langages et les langues. Elle est maudite dans le discours religieux. Elle est abominée dans le discours politique hypocrite. Elle est détestée dans la culture familiale machiste. Elle est le serpent dans la société. Elle est la source de tous les maux qui tombent depuis la nuit des temps. Elle est Satan. Elle est la cause de la souffrance de l’homme depuis son éjection du Paradis dans le texte religieux. Et en somme, c’est à cause de la femme que les musulmans sont sous-développés ! À cause d’elle, ils ont faim, ont soif ! À cause d’elle, ils sont battus dans les guerres ! À cause d’elle, ils sont analphabètes !

2) Le juif : il est le centre d’une haine que les sociétés arabo-musulmanes traînent en elles depuis des siècles. Aucun rapport avec l’État d’Israël colonial. Il est l’avare. Il est infidèle. Il est le malin. Il est l’hypocrite. Il est le colonisateur ou la main de la colonisation. Il est Satan. Il est l’impropre. Il se marie avec sa sœur. Celui qui accapare toutes les richesses arabo-musulmanes. En somme, le juif comme la femme est à l’origine de toutes les décadences arabo-musulmanes, les anciennes et les modernes ! Sans les juifs sur terre la société arabo-musulmane aurait été un paradis sur terre !

3) L’Occident dont l’image est généraliste. Cet Occident est le colonisateur. Le voleur des richesses. Le chrétien. Il est l’athée !! laïc. Il est l’immoraliste. Il est le bras droit du juif. Il est le meneur des droits de la liberté des femmes. Il est la terre de l’homosexualité infecte. Il est la source de toutes les pollutions terrestres. Il est le signe de la fin du monde. En somme, cet Occident est la source de tous les maux et les guerres que subit l’islam !

4) La société arabo-musulmane déteste la laïcité. Le laïc est l’ennemi numéro un de la religion musulmane. Il est le fruit de l’Occident mécréant. Il est l’allié du communiste, son frère de lait. Ils sont sortis du même œuf ! En somme, le laïc est la source de tous les égarés dans la société arabo-musulmane. Donc il faut nettoyer cette société de tous ces vauriens. Le laïc appartient à une race à éliminer.

5) L’athée est un microbe mortel. Un poison. Une fabrication de l’Occident. Une confection juive. D’ailleurs Einstein est un juif ! l’athée est une créature à éliminer.

6) Le communiste est le fruit des juifs. Le communisme est créé par les juifs pour faire face à l’islam. Le communiste se marie avec sa mère et sa sœur ! D’ailleurs Marx est un juif !!!

7) La société arabo-musulmane déteste les droits de l’homme. Il n’y a de droit que les droits d’Allah prescrits dans Son Livre. Ces droits de l’homme sont le fruit de l’Occident athée, l’idée des juifs en partenariat avec les communistes et les femmes nues !! En somme, il faut préserver la société arabo-musulmane de tous les aboyeurs pour les droits de l’homme !!

8) La société arabo-musulmane vomit tout respect à la notion du temps. Même si l’horloge, colportent les conteurs, est une fabrication de l’ère de Haroun Er-Rachid, en ce temps des chrétiens, des juifs, des femmes et de téléphone cellulaire elle est utilisée pour d’autres raisons. Pour d’autres objectifs, pour fixer les heures d’appel à la prière ! La société arabo-musulmane n’a aucune estimation, aucune considération pour le temps, parce que le temps est lié au travail, parce que le travail est lié au capital, parce que le capital est l’image du juif et de l’Occident athée.

Si la société arabo-musulmane hait la femme, mère, épouse, sœur, aimante, si la société arabo-musulmane abhorre le juif porteur lui aussi d’une religion monothéiste, si la société arabo-musulmane honnit le chrétien porteur d’une autre religion monothéiste, s’il est contre les droits de l’homme, refuse de vivre son temps avec tout ce qu’il y ait de bien et de mal… cette société arabo-musulmane est égarée dans les contrées les plus dévoyées !!

Avec cette haine de haute magnitude sur l’échelle arabo-musulmane qui, dans le monde, résistera à ce séisme et préservera l’amitié de l’arabo-musulman ?

 

Amin Zaoui

 


  • Vu: 2749

A propos du rédacteur

Amin Zaoui

Lire Tous les textes d'Amin Zaoui

 

Rédacteur


Amin Zaoui est un écrivain algérien né le 25 novembre 1956 à Bab el Assa (Algérie). il écrit chaque jeudi deux articles un en arabe dans le quotidien arabophone echorouk et en français dans le quotidien francophone liberté.

 

 

 

1984-1995 : enseignant à l’université d'Oran (département des langues étrangères)

1988 : Doctorat d'État en littératures maghrébines comparées

1991-1994 : directeur général du Palais des Arts et de la Culture d’Oran

2000-2002 : enseignant à l’université d’Oran (département de la traduction)

2002-2008 : directeur général de la Bibliothèque nationale d'Algérie

2009 : membre du conseil de direction du Fonds arabe pour la culture et les arts (AFAC)

Conférencier auprès de plusieurs universités : Tunis, Jordanie, France, Grande-Bretagne.

 

Publications en français

Les romans d’Amin Zaoui ont été traduits dans une douzaine de langues : anglais, espagnol, italien, tchèque, serbe, chinois, persan, turque, arabe, suédois, grec…

 

Sommeil du mimosa suivi de Sonate des loups (roman), éditions le Serpent à plumes, Paris, 1997

Fatwa pour Schéhérazade et autres récits de la censure ordinaire (essai collectif), éditions L'Art des livres, Jean-Pierre Huguet éditeur, 1997

La Soumission (roman), édition le Serpent à Plumes, Paris, 1998 ; 2e édition Marsa, Alger. Prix Fnac Attention talent + Prix des lycéens France

La Razzia (roman), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 1999

Histoire de lecture (essai collectif), éditions Ministère de la Culture, Paris, 1999

L’Empire de la peur (essai), éditions Jean-Pierre Huguet, 2000

Haras de femmes (roman), éditions le Serpent à Plumes, 2001

Les Gens du parfum (roman), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 2003

La Culture du sang (essai), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 2003

Festin de mensonges (roman), éditions Fayard, Paris, 2007

La Chambre de la vierge impure (roman), éditions Fayard, Paris, 2009

Irruption d’une chair dormante (nouvelle), éditions El Beyt, Alger, 2009

 

En arabe

 

Le Hennissement du corps (roman), éditions Al Wathba, 1985

Introduction théorique à l’histoire de la culture et des intellectuels au Maghreb, éditions OPU, 1994

Le Frisson (roman), éditions Kounouz Adabiya, Beyrouth, 1999

L'Odeur de la femelle (roman), éditions Dar Kanaân, 2002

Se réveille la soie (roman), éditions Dar-El-Gharb, Alger, 2002

Le Retour de l'intelligentsia, éditions Naya Damas, Syrie, 2007

Le Huitième Ciel (roman), éditions Madbouli, Égypte, 2008

La Voie de Satan (roman), éditions Dar Arabiyya Lil Ouloume, Beyrouth ; éditions El Ikhtilaf, Alger, 2009

L'Intellectuel maghrébin : pouvoir - femme et l’autre, éditions Radjai, Alger, 2009