Identification

La bibliothèque idéale de Marianne Desroziers

Ecrit par Marianne Desroziers 16.07.12 dans La Une Livres, Les Livres, La bibliothèque idéale

La bibliothèque idéale de Marianne Desroziers

1) Virginia Woolf, Mrs Dalloway : le premier livre que j’ai lu de Virginia Woolf, peut-être son meilleur

 

2) Céline, Mort à crédit : un roman incontournable, un style inégalé

 

3) Lautréamont, Les chants de Maldoror : pour la poésie, la noirceur, la richesse imaginative

 

4) Jean-Pierre Martinet, Jérôme : un roman monstre qu’on n’ose pas conseiller à tout le monde

 

5) Joris Karl Huysmans, A rebours : le dandysme incarné, un livre précieux à tous les sens du terme

 

6) Arthur Rimbaud, Une saison en enfer : mon premier choc littéraire, que je lis, relis, offre

 

7) Julio Cortazar, Marelle : un roman splendide dans lequel je me suis perdue...

8) Romain Gary, La vie devant soi : tout l’humanisme et la tendresse de Gary sont là

 

9) George Perec, La vie mode d'emploi : j’aime les facéties littéraires de Perec et sa littérature ludique sous contrainte

 

10) Hélène Bessette, Ida ou le délire : un livre très fort d’une auteur injustement oubliée, du niveau d’une Marguerite Duras

 

11) William Faulkner, Le bruit et la fureur : le roman sudiste par excellence

 

12) Borgès, Aleph : je ne relis que très rarement mais les nouvelles vertigineuses de Borgès se prêtent vraiment à des relectures

 

13) Juan Rulfo, Pedro Paramo : l’unique roman du pionnier du réalisme magique

 

14) Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude : un roman foisonnant, plein de sons, de couleurs, d’odeurs

 

15) Goliardia Sapienza, L’art de la joie : l’histoire de l’Italie à travers le portrait d’une femme libre

 

16) Tolstoï, Anna Karénine : l’essence du roman russe

 

17) Proust, A la recherche du temps perdu : la lecture d’une vie (je n’ai lu que le premier tome mais j’ai le temps…)

 

18) Virginia Woolf, Une chambre à soi : un très beau pamphlet féministe d’une grande dame de la littérature

 

19) Céline, Voyage au bout de la nuit : le roman de Céline le plus accessible à conseiller aux jeunes

 

20) Charles Burns, Black Hole : le meilleur roman graphique qu’il m’ait été donné de lire

 

Marianne Desroziers


  • Vu : 2966

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Marianne Desroziers

Rédactrice

Marianne Desroziers est écrivain et critique littéraire. Elle a publié des nouvelles dans la Revue Littéraire (Léo Scheer) et sera au sommaire des prochains numéros des revues Dissonances, Népenthès et Lapsus. Un recueil de ses nouvelles sera par ailleurs publié en mai prochain.

Elle tient depuis 2010 le blog Le Pandémonium littéraire :

http://lepandemoniumlitteraire.blogspot.com/

Elle dirige également la revue numérique l'Ampoule des éditions de l'Abat-Jour : www.editionsdelabatjour.com