Identification

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (6), par Matthieu Gostola

Ecrit par Matthieu Gosztola 10.12.15 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis, Création poétique

Jean et Jean-Pierre Giraudoux : le poème du Père et du Fils (6), par Matthieu Gostola

 

 

Vous observez

Votre respiration

 

C’est même le moment

 

Votre respiration devient

Tout en continuant

 

De nourrir votre corps

Ce qui attend

 

Ce qui

Espère

Ce qui espère

Pouvoir

 

Un jour

Nourrir

 

(Nourrir

Comme un simple

 

Geste

D’amour)

 

C’est même le moment

Où les machinistes

 

Font silence

Où le souffleur

 

Souffle

Plus bas

 

Et où les esprits

Qui ont naturellement

 

Tout deviné

Frémissent à l’idée

 

D’apprendre

Ce qu’ils savent

 

De toute

Éternité

 

– Les esprits

Vous les portez en vous

 

*

 

Vous maintenez vos yeux

Fermés

 

Vous les maintenez

Ouverts

 

Vous vous souvenez

Vous imaginez

 

Vous imaginez

Vous vous souvenez

 

Votre lampe vous attend

Les initiales

 

De votre papier à lettres

Vous attendent

 

Et les arbres

De votre boulevard

 

Et votre breuvage

Et les costumes démodés

 

Que vous préserviez des mites

Dans lesquels enfin

 

Vous serez à l’aise

 

(Matthieu Gosztola)

 

Jean et Jean-Pierre Giraudoux ; ces poèmes sont faits – principalement – de mots ayant trouvé (beau) domicile en leurs œuvres.

 

– Jean Giraudoux (1882-1944), Théâtre complet, préface de Jean-Pierre Giraudoux, édition publiée sous la direction de Jacques Body, Paris, Gallimard, collection Bibliothèque de la Pléiade, 1987, XXXVII-1854 pages.

– Jean-Pierre Giraudoux (1919-2000), Un Théâtre, Paris, Grasset, 1977, 635 pages.

  • Vu : 1401

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Matthieu Gosztola

Lire tous les textes et articles de Matthieu Gosztola

 

Rédacteur

Membre du comité de rédaction

 

Docteur en littérature française, Matthieu Gosztola a obtenu en 2007 le Prix des découvreurs. Une vingtaine d’ouvrages parus, parmi lesquels Débris de tuer, Rwanda, 1994 (Atelier de l’agneau), Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin (Éditions de l’Atlantique), Matière à respirer (Création et Recherche). Ces ouvrages sont des recueils de poèmes, des ensembles d’aphorismes, des proses, des essais. Par ailleurs, il a publié des articles et critiques dans les revues et sites Internet suivants : Acta fabula, CCP (Cahier Critique de Poésie), Europe, Histoires Littéraires, L’Étoile-Absinthe, La Cause littéraire, La Licorne, La Main millénaire, La Vie littéraire, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, Poezibao, Recours au poème, remue.net, Terre à Ciel, Tutti magazine.

Pianiste de formation, photographe de l’infime, universitaire, spécialiste de la fin-de-siècle, il participe à des colloques internationaux et donne des lectures de poèmes en France et à l’étranger.

Site Internet : http://www.matthieugosztola.com