Identification

Festival de la biographie à Nîmes 30-31 janvier & 1er février 2015

Ecrit par Valérie Debieux 30.01.15 dans La Une CED, Les Dossiers, Documents

Festival de la biographie à Nîmes 30-31 janvier & 1er février 2015

 

 

 

« La biographie en habits de lumière : c’est le cadeau de la ville de Nîmes à un genre littéraire moins souvent à l’honneur que le roman, et pourtant tout aussi éclatant. Par la vérité du récit. Par la force des documents vrais. Par la magie des portraits authentiques. La biographie peut rivaliser avec les fictions les plus élaborées. Car la vérité de la vie dépasse souvent en folie, en violence, tout ce que l’on peut imaginer. Les biographes partagent cette expérience et connaissent ce secret : rien ne vaut une vie réelle. Rien ne peut l’égaler ».

Dominique Bona, de l’Académie française

« A l’heure de la XIVe édition du festival de la biographie de Nîmes, n’est-il pas naturel et heureux de se rappeler que ce genre littéraire existe depuis l’antiquité comme l’amphithéâtre romain emblème de cette belle ville française. A l’époque glorieuse des arènes de Nîmes fleurissent dans l’âge gréco-romain ces biographies des hommes illustres qui servent à la fois d’exemples et de modèles et dont la vie contée est une pédagogie pour le peuple. A mon sens, l’art de la biographie est le plaisir suprême de l’historien comme la volupté la plus complète de l’écrivain. C’est le degré de l’écriture où le devoir est un plaisir. C’est le moment où la puissance de l’évocation atteint la force de la résurrection. C’est une quête pour l’auteur vers le passé qui débouche pour le lecteur sur un parcours vers le futur. La biographie est ce genre littéraire qui permet de pratiquer le décalage horaire de l’histoire et d’atteindre le suprême bonheur car comme le clamait si bien Bernanos : Ne pas revenir sur le passé est la meilleure façon que ce passé revienne sur nous ».

Gonzague Saint Bris

 

La XIVe édition de ce festival sera présidée par Mme Dominique Bona, de l’Académie française, ainsi que par M. Gonzague Saint Bris, et elle rassemblera plus de 100 auteurs au Carré d’Art à Nîmes, tels que Paul Amar, Philippe André, Philippe Besson, Marc Lavoine, Jean-François Kahn, Jean Des Cars, Vladimir Fédérovski, Franck Pavloff, Daniel Picouly, Anne-Sophie Constant…

Des colloques, des rencontres, des forums d’auteurs, des conférences, des concerts, des lectures sont prévus pour le bonheur de tous. Il sera aussi question du Grand amour de Paul Valéry avec Dominique Bona, de Baudelaire l’irréductible avec Antoine Compagnon, de Marguerite Duras, une créatrice d’exception avec Olympia Alberti, ou encore du Goût de Stendhal avec Gonzague Saint Bris.

La place des femmes dans l’aventure artistique sera également à l’honneur, avec Dominique Bona. Une exposition intitulée Formes biographiques, qui prend sa source dans les écrits de Gérard de Nerval ou Franz Kafka, sera présentée par son commissaire, l’historien et critique d’art, Jean-François Chevrier.

Le Prix de la Biographie, attribué l’an dernier à Laurence Campa pour Apollinaire (Gallimard), sera remis le vendredi 30 janvier à 18h30. Le Jury, présidé par Max Gallo, est composé de Dominique Bona, Marie-Françoise Leclère, Lorraine de Meaux, Didier Le Fur, François Guillaume Lorrain, Christophe Ono-dit-Biot, Jean-Christian Petitfils, Albert Sebag et Laurent Theis.

L’Art de la biographie réunira ainsi des biographes de vies de peintres, d’écrivains, de musiciens, de chanteurs, d’acteurs, de célébrités, mais également de vies spirituelles, avec Marek Halter, Malek Chebel, Patrick Banon, ou encore Jean-François Colosimo, sans oublier celles des vies de grands personnages de l’Histoire à travers tous les temps, avec pour invités, Christian-Georges Schwentzel (Cléopâtre, Payot & Rivages), Jean-Noël Castorio (Messaline, la putain impériale, Payot), Laure-Charlotte Feffer (Frédégonde Reine, Actes Sud), Clara Dupont-Monod (Le roi disait que j’étais diable, Grasset).

Le Carré d’Art abrite, par ailleurs, une impressionnante collection de manuscrits et d’incunables, dont Le rarissime Manuel de Dhuoda (Liber manualis Wilelmi), traité d’éducation écrit en 831 par une noble carolingienne pour son fils, dont Nîmes possède la version la plus ancienne. Petit rappel historique : « …le 10 août 1682, le roi Louis XIV a signé les lettres patentes accordant aux membres de “l’Académie française de Nîmes”, les mêmes “honneurs, privilèges, franchises et libertés dont jouissent ceux de l’Académie française”… […] Mais si la grande institution parisienne n’a accepté de recevoir les femmes qu’en 1980 avec Marguerite Yourcenar, à Nîmes, l’égalité académique a commencé dès 1781. Henriette de Bourdic, amie de Voltaire et de Benjamin Constant fut la première à y être admise ».

Mme Dominique Bona, huitième femme élue à l’Académie française et présidente d’honneur de la XIVe édition de ce festival, pour sa part, privilégie l’amour dans son travail d’écriture : « L’amour est le grand moteur de la vie. Il est impérieux et imprévisible. L’histoire entre Paul Valéry déjà âgé et Jeanne Voilier, si jeune, si libre, en est la parfaite illustration » (Je suis fou de toi, Grasset).

Les libraires seront là pour vous accueillir et échanger avec vous : « La vie des livres dure toute l’année. Les salons, les foires, les festivals apportent un inconditionnel soutien aux libraires. Ces événements sont aussi une occasion de s’informer sur le programme des librairies : leur calendrier de rencontres, leurs soirées, leurs débats avec des auteurs. A Nîmes, l’Association des libraires nîmois fondée en 2000 se bat pour la promotion, la diffusion et la défense du livre et de la pensée. Des militants pas comme les autres au service des lecteurs. Le temps du festival, venez les rencontrer ».

On ne pouvait pas rêver meilleure ville que celle de Nîmes pour accueillir ce festival !

Que vive la transmission du savoir, aujourd’hui, demain et pour la postérité.

Longue vie à ce merveilleux festival…

 

Valérie Debieux

 

http://www.festivaldelabiographie.com/

 

FESTIVAL DE LA BIOGRAPHIE

CARRÉ D’ART - NÎMES

30-31 JANVIER & 1er FÉVRIER 2015

XIVe Édition - Entrée libre

Le 30 de 14h00 à 17h00

Les 31 & 1er de 10h00 à 19h00

 

  • Vu : 1381

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Valérie Debieux

 

 

Lire tous les articles de Valérie Debieux


Valérie Debieux a été Directrice adjointe, rédactrice et responsable de la communication sur les réseaux sociaux (septembre 2011-juillet 2014)

Rédactrice et responsable du secteur littérature suisse

Ecrivain et traductrice littéraire née en Suisse en 1970

Membre de l’Association des Amis de Jean Giono: http://www.jeangiono.org/


Le site de Valérie Debieux :

www.lagalerielitteraire.com