Identification

Fabrice Virgili et Danièle Voldman

 

Fabrice Virgili, historien, est directeur de recherche au CNRS. Spécialiste des relations entre hommes et femmes au cours des deux guerres mondiales, il est l’auteur d’une thèse (1999) sur les tontes de femmes accusées de collaboration en France. Depuis, ses recherches ont porté sur les enfants nés de couples franco-allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale et sur les violences sexuelles en temps de guerre. Il est membre du comité de rédaction de la revue Clio : Histoire, femmes et sociétés, et de l’Association pour le développement de l’histoire des femmes et du genre (Mnémosyne). Il a été conseiller historique du film documentaire Enfants de Boches réalisé par Olivier Truc et Christophe Weber, Sunset Presse, France 3, 2003.

 

Danièle Voldman, historienne également, est directrice de recherche émérite, elle aussi au CNRS, et a été directrice adjointe du CHS d’octobre 2006 à décembre 2009. Agrégée d’histoire, titulaire d’une maîtrise d’urbanisme, elle a soutenu sa thèse de doctorat d’État sur la reconstruction des villes françaises après la Seconde Guerre mondiale en 1995. Depuis, tout en restant spécialisée en histoire urbaine elle a diversifié ses champs de recherche : outre une approche comparée des deux conflits mondiaux d’un point de vue social et urbanistique, ses travaux ont porté sur les fonctionnements urbains au cours du vingtième siècle, sur l’histoire du logement, sur les conséquences des guerres dans l’organisation des villes, sur les rites funéraires des sociétés en guerre aux 19e et 20e siècles et sur les conséquences des deux guerres mondiales du 20e siècle dans les rapports de genre en France et en Europe.