Identification

Dérive, par Françoise Chapron

Ecrit par Françoise Chapron 17.01.17 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Dérive, par Françoise Chapron

 

Des mauves du soir

Le soleil enivré,

Tremble dans le miroir

Des eaux ballotées.

 

Une barque chétive

Tangue près de la rive

La brume étend sa toile grise

La nuit enfile sa chemise.

Une odeur de bois tiède

Que l’air lentement charrie

Monte de la boue et obsède

Mon être comme une eau de vie.

 

De la gorge du néant

Des langues de diables

Lèchent l’astre déclinant

Qui s’enfuit lamentable.

 

Des pleurs chauds d’enfant

Roulent, dérivent sur mon cœur

Ma boussole, ma rose des vents

Guide-moi, loin du noir de mes peurs.

 

Le brouillard à l’horizon accroché

Vapotte des fantômes éphémères

Spectres s’envolant en fumée

Qui ricanent en quittant la terre.

 

Françoise Chapron (tous droits réservés)

 


  • Vu : 1455

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Françoise Chapron

 

Je m'appelle Françoise Chapron, je suis née le 18 janvier 1950  à Brest.

J'ai toujours aimé jouer avec les mots, dès qu'une idée me vient  je  la gribouille sur des petits papiers ... puis j'assemble les phrases, je les tricote une maille en droit, une maille en vers ...