Identification

Création poétique

Scène

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Vendredi, 23 Août 2013. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

 

 

 

« Je t’aime tellement,

tu es tellement là,

 

tout le temps,

tu existes si fort

 

pour moi

et à jamais

Le serpent des mots

Ecrit par Eric Dubois , le Mardi, 25 Juin 2013. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

 

 

La langueur du temps

son soleil


Quelque chose de l'ennui

du désir


Il faut ajouter à l'épiphanie

de l'intime

Arche

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Jeudi, 06 Juin 2013. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

Pygargue je me colle à toi

Quetzal je me colle à toi

Tangara du paradis je me colle à toi

Rorqual je me colle à toi

Couleuvre à collier je me colle à toi

Paradisier de Raggi je me colle à toi

Manchot adélie je me colle à toi

Tortue Luth je me colle à toi

Colibri d’Anna je me colle à toi

Quiscale bronzé je me colle à toi

La vie - prequel

, le Mardi, 28 Mai 2013. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

La vie-série, prequel.

Andante ma non furioso,

Lento. Agitato.

J.J. Abrams en grand ordonnateur.

 

Le scénario s’affole en course fabriquée.

Les acteurs – toi, moi, nous –

Figés au garde-à-vous du « moteur »

En action clamée.

Les poules se lèvent tôt (Kabun)

Ecrit par Alhama Garcia , le Vendredi, 10 Mai 2013. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

Les nuits comme un squelette dans un sac. Videz-le, bruyamment il déboule et s’entasse, en désordre. De qui peut-il s’agir ? Je voudrais regarder, mais les yeux se détournent, je voudrais mettre un nom, et je ne distingue plus rien, seule la trace de l’oubli est encore sensible. La rémanence se dissipe. La marque de l’absence elle-même, l’ombre du disparu sur un mur de marbre s’efface. Si je bouge, je perds tout, si je m’éveille, tout se dissout.

 

de quoi parlent-elles

les figures du plafond

bouches grand’ouvertes

elles ont dû se retourner

au moment inopportun