Identification

Création poétique

l’écrivain

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Samedi, 27 Septembre 2014. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

 

 

l’écrivain est quelqu’un

de main

 

tenant

 

quelqu’un qui s’avance

pour s’avancer

Poème russe 1 - Bleu

Ecrit par Ismaël Billy , le Mercredi, 24 Septembre 2014. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

Bleu.

Bleu païen.

Bleu des cristaux galvanisés au souffle boréal.

Bleu des neiges cinglées au vent traversier des montagnes.

Bleu, de la congère abrasée de vent, centré à vau-vent dans les masses rases de scories blanches.

Bleu.

Bleu de la liturgie païenne des fûts de glaces striés au fil des érosions souveraines, soufflant par leurs stalagmites massés des hymnes incantatoires au dieu des aiguilles blanches.

Guetter

Ecrit par Gabrielle Burel , le Lundi, 22 Septembre 2014. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

 

 

 

Faire le guet

Sans savoir

Quel mouvement

Attendre

Épier

Sans prévoir

Vers impair et Bourgueil de l’année/Journal des lisières tanka-suite # 13

Ecrit par Alhama Garcia , le Lundi, 22 Septembre 2014. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Le risque est grand et assumé.

Grand, peut-être, bien qu’il s’agisse de poésie, et pas de choix économiques. Mais tout de même.

L’enjeu est tressé comme un vin, corps, cuisse et bouquet : enjeu formel d’abord, que ce respect d’une versification impaire, sans rimes, en vers courts, obligation de chercher une musique particulière dans un cadre sonore peu fréquenté, auquel nos oreilles ne sont pas faites. Non faites, comme un palais brutal.

Enjeu thématique aussi : si la liberté est imprescriptible, tout est dicible, et c’est là l’immense difficulté : dans le tri, le ton, l’enchaînement, le positionnement (pas la posture !), du sens qui reste en mémoire après lecture.

Enfin l’enjeu, évanescent, de la grâce. Celle dont l’absence est fatale au croyant. Au vin. Et au poète.

La valse des souvenirs

Ecrit par Françoise Chapron , le Jeudi, 18 Septembre 2014. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Revenez rêves de naguère

Chahutez-moi en silence

faites le chemin à l’envers

il faut qu’à vous je repense.

 

Mes doux oiseaux vite envolés

caressez mon être de vos ailes

par vous mon âme a palpité

comme le cœur d’une hirondelle.