Identification

Création poétique

Ah ! Ça ira !

Ecrit par Patryck Froissart , le Vendredi, 05 Juin 2015. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

 

 

 

Ce soir les éclopés, les ploucs, les prolétaires,

La lie, les va-nu-pieds, la boue, les culs-terreux,

Les gueux, les affamés, les flous, les ténébreux,

Désertent les clapiers, les égouts, les tanières.

 

Au glas turbulent des beffrois

Les rebuts jouent les rabat-joie

Dans les tours trépidant d’effroi

Le bourdon bat chez les bourgeois

Rohmer en poèmes (13) L’Homme et la Machine

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Jeudi, 04 Juin 2015. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Il parle. Il parle sans cesse.

Il dit :

 

Une des caractéristiques

de ce matériel est qu’il

permet de faire à la pièce

des articles de mesure tout

à fait spéciale. Chose qu’il

est absolument impossible

de faire sur un matériel plus

moderne et entièrement mé

canisé.

Artaud ou « la machine de l’être à regarder de traviole » Quel fut / quel est le style d’Antonin Artaud ?

Ecrit par MCDEM (Murielle Compère-Demarcy) , le Mercredi, 03 Juin 2015. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Son style n’est pas :

– Tric Trac du Ciel, recueil de poèmes édité en mai 1923 c/o Kahnweiler éditeur.

Ce « petit livre de vers en effet ne me représente en aucune façon », écrit Artaud en 1946.

Ne le représente pas effectivement parce que ces vers « ont un petit air désuet d’une littérature à la (…), farces d’un style qui n’en est pas un » – un style « comme celui d’un dandy qui ferait glacer ses manchettes, n’ayant plus pour col de chemise que le tronc d’un guillotiné ».

Autrement dit le style d’un écrivain (écri-vain ?) qui de façon imagée n’aurait plus sa tête – puisque « guillotiné », non pas « décapité » mais « guillotiné » c’est-à-dire dont on a coupé la tête / la liberté d’esprit – au sens figuré un écri-vain qui n’aurait plus la pleine possession de son esprit.

Rohmer en poèmes (12) Une étudiante d’aujourd’hui

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Jeudi, 28 Mai 2015. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

 

 

 

La voix d’Antoine Vitez.

Dans l’ancien folklore

du quartier latin,

l’étudiante

était cette jeune fille

émancipée

plus ou moins en rupture

Trois sonnets des Oiseaux, par Clément G. Second

Ecrit par Clément G. Second , le Mercredi, 13 Mai 2015. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

(Mélaniques, Journal diffracté, 1984-2015)

 

Part du départ


Insistant le cours

Du vent sous les portes

Les matinées tortes

Les guide le jour

 

L’oreille aux parcours

Que l’oiseau rapporte

Le silence escorte

Un secret discours